Arte radio

C’est une radio sans frĂ©quence, c’est Arte mais sans images. C’est « 1774 reportages, tĂ©moignages et bruits pas sages ». C’est mon paradis Ă  moi et j’espĂšre le votre aussi bientĂŽt.

MenĂ© par le trĂšs coluchien Sylvain Gire, cette web radio est nĂ©e il y a 10 ans et a toute la fougue de sa jeunesse. LassĂ© des reportages de 40 secondes des flash info et des documentaires longs cantonnĂ©s sur France culture et France Inter Ă  de rares crĂ©neaux, Sylvain Gire a dĂ©cidĂ© de lancer une bibliothĂšque pour les oreilles, devenu la caverne d’Ali Baba des fanatiques du son, des dingues du micro et des zinzins de la radio. Parce qu’il y a quelque chose d’un peu fou dans le concept d’Arte radio, un cotĂ© « joyeux bordel » des oreilles. Le but : se balader au grĂšs du site  et laisser son ouĂŻe aller, au grĂšs des reportages et des crĂ©ations sonores. Il y en a pour tous les tympans, du documentaire politique au dĂ©lire artistico-sonore, du journal intime aux expĂ©rimentations musicalo-intello.

EntiĂšrement gratuit, le site permet de tĂ©lĂ©charger ou simplement d’écouter, au chaud dans son lit ou en podcast dans le mĂ©tro bondĂ©. On ferme les yeux et on se laisse porter. C’est ça qu’il y a de beau dans le son. Fermer les yeux et laisser son imagination prendre le relai de ses oreilles, se laisser porter par les « ambiances » (les sons sans paroles), inventer le visage qui se cache derriĂšre une voix et flotter au rythme du montage toujours impeccable.

VoilĂ  une petite sĂ©lection de quelques sons feministo-LGBT pour commencer en beautĂ©. Il y en a des dizaines d’autres dans le « genre ». AprĂšs c’est Ă  vous de jouer !

Lesb’sons

Maman, sa femme et moi (16’51)

Laure, la rĂ©alisatrice, raconte son enfance avec sa mĂšre Marie et sa femme Isabelle. Dialogues entremĂȘlĂ©s, montage lĂ©chĂ©, va et vient pertinent entre tĂ©moignage du passĂ© et ambiances au prĂ©sent.

LGBTQI, L’école des genres (14’12) de Emily Vallat

Aux UniversitĂ©s EuromĂ©ditĂ©rranĂ©ennes des homosexualitĂ©s de Marseille on parle de la question du « djendeur », de coming out, de sexe et on apprend Ă  vivre et s’épanouir dans son homosexualitĂ©.

Activisme radiophonique

AutodĂ©fense fĂ©ministe (10’37) de Myriam PrĂ©vost

On pourrait croire Ă  un stage de yoga tantrique ou Ă  une cour d’école primaire. Mais non, ceci est un stage d’auto-dĂ©fense fĂ©ministe. On y apprend Ă  se protĂ©ger des agressions de tout genre, avec les mots et avec les poings, avec les yeux aussi.

FĂ©ministes Ă  Barbe de Emily Vallat (16’38)

Marie et Anne Laure, activistes Ă  la Barbe, racontent leur expĂ©rience de femmes, les discriminations qu’elles ont subies et leur engagement fĂ©ministe. Des tĂ©moignages qui font se dresser les cheveux sur la tĂȘte, des remarques poilantes, des interviews bien touffues. Au poil !

Oreilles d’ailleurs

L’égyptien libĂ©rĂ© d’InĂšs Leraud

De la jouissance en dĂ©cibels ! Aiman, jeune Ă©gyptien gay, raconte sa vie sexuelle avec une dĂ©sinvolture et une sincĂ©ritĂ© qui font du bien Ă  entendre. Premiers Ă©mois, dĂ©couverte du milieu gay, expĂ©riences de prostitutions : 2 saisons de 13 et 10 Ă©pisodes Ă  Ă©couter d’une traite ou Ă  Ă©grener avec dĂ©lectation. InĂšs Leraud, jeune prodige de la radio qui rode aussi Ă  France Culture, signe ici un son chef d’Ɠuvre.

Amours occupées de Marine Vlahovic (Grand Prix Urti de la radio internationale)

Ahlam a 20 ans et vit en Palestine. Elle raconte sa vie de jeune femme en territoire occupĂ© : par IsraĂ«l mais aussi par le voile et le qu’en-dira-t’on qui empĂȘche les jeunes de s’aimer. Les ambiances sont dingues et le tĂ©moignage poignant.

Bonus: « Mon chat teigne » de LĂ©a Minot (7’)

Spécial « gouine à chat ».

Et si ça vous a plu et que vous vous sentez naitre une passion pour le son, Arte Radio organise tous les mois un gouter d’écoute (gratuit) Ă  la Maison de la PoĂ©sie. Le remĂšde parfait Ă  la gueule de bois du dimanche, Ă  savoir une heure dans le noir, Sylvain Gire en maĂźtre de cĂ©rĂ©monie dans sa dĂ©sormais mythique « chemise Arlequin », le choix entre les siĂšges en velours ou les coussins Ă  mĂȘme le sol, une heure de sons dĂ©cryptĂ©s par leurs auteurs, et Ă  la fin thĂ©-cafĂ© et goĂ»ter offerts par la maison. Le prochain, d’ailleurs, c’est demain !

Margaux

Source

http://www.barbieturix.com/2013/10/26/arte-radio-le-site-qui-a-quelque-chose-entre-les-oreilles/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *